Vos commentaires

 

Posté par Jean-Marc I. le 26/10/2013 à 16:56:28

Je souhaite à ce livre exceptionnel un succès à la hauteur du travail qu'il a nécessité. Bien admiratives salutations.

Posté par Véronique Blanc le 26/10/2013 à 16:57:17

Quel livre ! j'ai été très impressionnée par les nombreux témoignages.

Posté par Alain G. le 26/10/2013 à 16:59:32

Un grand merci pour avoir réalisé ce gros ouvrages sur les fusillés de 14-18, et bravo pour ces recherches importantes.

Posté par Luc P. le 27/10/2013 à 20:31:21

Bien dommage qu'il ai fallu attendre un siècle et la parution de cet ouvrage pour en savoir un peu plus sur ces hommes. Les témoignages sont terribles. Merci à l'auteur.

Posté par Raymond C. le 03/11/2013 à 16:03:50

Jamais pareil travail n’avait été accompli.Une véritable encyclopédie des exécutions militaires durant la Grande Guerre.

Posté par teck le 03/11/2013 à 23:18:40

Un très bel ouvrage à réserver aux adeptes de témoignages sur la guerre de 14-18.

Posté par Claire le 04/11/2013 à 15:59:27

Je conseille vivement l'achat de ce livre remarquable.

Posté par yann le 04/11/2013 à 16:00:39

ce livre apparait comme une somme de noms de martyrs (750) qui ont payé le prix fort de la saloperie (difficile de trouver un mot assez fort pour qualifier le comportement de leurs bourreaux ...) des haut gradés d'état major, vous savez ces planqués, bien loin du front qui ont envoyé, souvent sans aucun discernement, les hommes qui leur étaient confiés à l'abattoir , vous savez ces monstres qui ont donné leurs noms à vos rues et à vos avenues, bref, recueillez vous à travers ce livre devant l'arbitraire et la barbarie et honorez ces malheureuses victimes en prenant connaissance de leur douloureuse histoire....ce sont eux les vrais héros, lire ce livre, c'est une bien modeste façon de leur rendre justice et de les "faire revivre" en prononçant le nom de ces damnés de la terre.

Posté par Laurence le 05/11/2013 à 23:04:54

Ce livre prend au coeur. Je le conseille vivement.

Posté par Annie le 28/12/2013 à 14:31:00

Bravo pour ce travail, précis, nominal, imparable, qui met enfin un terme à  l'usage inepte des initiales tel que le pratiquent certains historiens. Bravo...